Lannemezan et son canton sous la plume des instituteurs

20,00

THURON Marie-Claire

Histoire et patrimoine

2009, broché, 16×22, 180 p.

Au lendemain de la défaite de 1870, la Troisième République édicte les fondamentaux de l’Instruction Publique. L’école primaire devient obligatoire en même temps que gratuite et laïque.

Dix-sept ans plus tard, la tâche est confiée aux « hussards noirs de la République », les instituteurs ruraux, de relater la physionomie du village où ils se trouvent en poste. Une grande liberté leur est laissée que leurs racines souvent paysannes et leur implication dans le milieu rural permettent de relater avec objectivité, pensons-nous, la réalité de la vie quotidienne ; tout en prenant en compte la personnalité et les centres d’intérêt des maîtres.

S’y côtoient l’économie, les coutumes, l’histoire des villages, soit une mine sociologique avant la lettre qui ne peut qu’interpeller de nos jours les passeurs de mémoire vive et les générations à venir.

Produit épuisé