Etiquette

Partir se battre à tout prix : 85 gersois dans la France Libre

22,00

Qté

%e2%80%a2partiratoutprixcouvok%e2%80%a2partiratoutprixcouvok-seule

Peu d'ouvrages, pas d'études locales et pourtant…
Sans ces femmes et ces hommes qui ont tout laissé sans réfléchir aux conséquences : condamnations et biens confisqués, ne pas accepter de vivre sous le joug d'une autorité étrangère. Ils venaient de tout horizon social,
politique et géographique. Le patriotisme étant leur seul motivation. Parmi eux il y eu quatre-vingt-cinq Gersois, j'ai voulu perpétuer leur souvenir.
Des lycéens partis à 17 ans, des militaires condamnés pour désertions de l'armée de Vichy, des civils dont tous les biens ont été confisqué pour avoir fait le choix de refuser le joug nazi.
Tous se sont retrouvés en Afrique et au Moyen-Orient pour combattre
l'ennemi allemand et italien. Afrique-Equatoriale française, Erythrée, l'Abyssinie, Liban, Syrie, Libye, Tunisie.
Mais une fois l'ennemi chassé d'Afrique. Ils se sont retrouvés en Europe : Italie, France, Belgique, Hollande dans l'armée française de libération pour continuer à combattre et enfin l'Allemagne pour la victoire finale.